J'avais pas eu le temps de revenir sur les annonces de Google de la semaine dernière mais il me semble difficile de regarder le marché comme si rien ne s'était passé.

Comme vous le savez donc, lundi dernier, un simple billet sur le blog Android dévoilait le line up de Google pour les fêtes de fin d'année. Au menu donc, le Nexus 4 un smartphone, une petite mise à jour de la Nexus 7 la tablette 7 pouces et l'arrivée de la Nexus 10. Je n'aborderai pas le sujet plus en détail dans cet article mais la nouvelle version de Jelly Bean semble être une réussite. Parlons de la gamme :

La Nexus 7 disponible déjà depuis quelques mois fait l'unanimité des critiques notamment grace à un rapport qualité/prix incroyable. La mise à jour à vu son prix/mémoire augmenté et Google propose désormais le modèle 16Go à 199€ et le modèle 32Go à 249€. Côté spec, y a tout un bon écran, du Tegra3, du NFC... Manque que l'écran Retina (non non je trolle pas - enfin si un peu). J'avoue que je suis régulièrement à 2 doigts de craquer.

Le Nexus 4 fabriqué par LG a déjà passé les premiers tests de la presse spécialisée avec les honneurs. Là encore, c'est le rapport qualité/prix qui laisse la concurrence sur place. A 299€ pour 8Go et 349€ pour 16Go, desimlocké et avec la dernière mise à jour d'Android cela donne envie. Je trouve juste que c'est dommage que Google refuse de proposer sur ses produits "Nexus" d'extension SD card mais bon je pense que c'est une vrai histoire de business bien loin de l'intérêt du consommateur. Un article très complet et en VF chez Ubergizmo vous permettra d'en apprendre un maximum. Si je le trouve très séduisant, j'avoue que c'est surtout son positionnement en terme de perf/prix qui m'enthousiasme, j'espère que l'offre va chercher à s'aligner ou mieux à offrir un peu plus pour des prix raisonnables.

Enfin la Nexus 10 s'attaque directement à l'iPad avec sa résolution de dingue de 2 560 x 1 600 (300 ppp) et son prix attractif 399€ et 499€ pour 16 et 32 Go. Là encore la presse anglo-saxonne qui a testé souligne toutes les qualités de l'appareil. Seul réel défaut mais qui devrait se combler avec le temps, l'écart important dans le nombre d'application pour tablette entre Android et iOS. En étant objectif, il faut bien admettre qu'Apple arrive encore pour l'instant à mieux attirer les développeurs.

Conclusion :

Google cherche à faire monter en gamme l'offre Android tout en cherchant à contrôler les prix. Le succès d'Android passe d'abord par son accessibilité. Les 3 nexus vont séduire ceux qui ne peuvent ou ne souhaitent pas se payer les appareils d'Apple. Les constructeurs vont devoir eux aussi tenir compte de cette offre dans leur politique de prix mais aussi dans la qualité de fabrication des produits. Les Nexus cherchent à limiter le parc d'engins tactiles proposant un prix agressif en dépit du plaisir d'utilisation. Maintenant, il faut regarder la réaction des constructeurs d'appareils Android et celle des développeurs aussi qui hésitent à investir dans Android. Les résultats de noël devrait confirmer la place de leader d'Android dans les volumes de vente, j'espère que cela sera aussi un vrai nouveau départ pour l'OS de Google.